accueil

EMPIRE DE DRACHENMAR

Empire de Drachenmar

                                                                              |    Zoom arrière    |
 

Drachenmar en quelques mots

Les frontières de Drachenmar dépassent la chaîne du Feindblau et s’étendent vers l’Est sur les plaines, abandonnant toutefois leur majeure partie à l’Empire d’Umbriel, sauf au Nord, plus rude et très hostile à la colonisation.
L’extrême Nord-est du continent est un territoire ingrat. Drachenmar dispose principalement de deux bandes habitables, de part et d’autre des montagnes du Feindblau.
Au Sud-ouest, une partie du commerce de l’Empire transite par la ville libre de Kilmalieue.
À l’Ouest sont situées des terres barbares, occupées par des peuples guerriers, qui empêchent toute expansion, voire simple passage. Ces terres, bien plus froides en raison d’un courant marin, sont souvent gelées.

 

Guerres de succession

De 1091 à 1102 A.A.N., des guerres de succession ont ensanglanté Drachenmar. À la vacance du trône impérial, plusieurs membres de la famille régnante ont essayé de faire valoir leurs droits. Les guerres entre prétendants ont duré sur plus d’une décennie, apportant la misère au peuple, des années de conflits sanglants et très durs, des trahisons en tous sens. À ces guerres ont participé de nombreux mercenaires, dont un certain chef de compagnie nommé Maximillien Werner… qui en est revenu désabusé.

 

Les Chevaliers Noirs de l’Éclipse

L’Ordre de l’Éclipse possède son siège sur une colline juste à l'extérieur de la capitale, Valandia. Ainsi les habitants ont constamment sous les yeux deux châteaux, sièges d’un pouvoir bipolaire.
Celui de l’Ordre est puissamment fortifié et très vaste.
L’Ordre de l’Éclipse soutient activement l’Empire de Drachenmar (à tel point qu’il est aussi appelé « Ordre de Drachenmar »), mais n’hésite pas à provoquer la chute de certaines dynasties lorsque cela l’arrange.

Son quartier général dans l'Est se trouve à Festmar, afin de mieux tenir en échec l’Empire d’Umbriel.
Les Chevaliers de l'Ordre de l’Éclipse sont divisés en plusieurs formations militaires, qui gardent les marches de l’Empire : la Cohorte obscure, la Compagnie nocturne, la Milice de la nuit.

 

Au combat

L’Ordre utilise des écus très souvent peints d’un noir uni, d’où son surnom de « Bouclier Noir ».

De nombreux gens de pied, surtout ceux des premières lignes, portent des écus très hauts et couvrants, bien plus grands que la normale. Ces guerriers sont entraînés à des tactiques spéciales pour former le mur de boucliers, se protéger des flèches, charger en utilisant au mieux le rempart d’écus, ou former le carré défensif.
L’Ordre dispose aussi de force de cavalerie non négligeables, qui comprennent son élite.
Tous les écus sont donc entièrement noirs, à l’exception de la boucle de fer en haut au centre. Les rares décorations sont blanches sur fond noir : des corbeaux blancs, des têtes de lévriers, des bandes diagonales blanches (dites bandes ou barres, selon qu’elles proviennent de la gauche ou la droite), des chevrons, ou un cercle blanc symbolisant le soleil, parfois entaillé ou traversé d’une flèche noire.

Lors des batailles importantes, les Chevaliers de l’Éclipse sont menés par leur Connétable.

 

Terminologie:   Ordre de l’Éclipse  |  Drachenmar